we sign it - Manifeste pour une Euro-fédération solidaire et démocratique

Manifeste pour une Euro-fédération solidaire et démocratique

 

L’Union Européenne est en danger, en raison du défi colossal que représente la gestion des dettes publiques et de la nécessité d’harmoniser son modèle social.

Nous, citoyens de l'Union, soucieux de conserver notre diversité et de renforcer notre unité, nous appelons nos pays à s’unir dans un ensemble plus intégré.

 

L'Union Européenne est l'espace politique le plus riche du monde. Elle a moins de chômage, de dette et de déficit que les Etats-Unis d'Amérique ; elle est une grande puissance diplomatique, industrielle et culturelle. La qualité et l'espérance de vie y sont les plus élevées du monde.

Elle est pourtant en danger, en raison du défi colossal que représente la gestion des dettes publiques et de la nécessité d’harmoniser son modèle social. Elle ne pourra survivre dans le monde nouveau que si elle avance vers plus de solidarité et d'intégration ; si elle met fin au dumping social et environnemental en son sein, si elle sait redevenir le continent des savoirs et de l’innovation et si elle se donne les moyens de renouer avec une véritable croissance et de prendre toute la place qui lui revient dans l’économie globalisée.

Le choix est donc aujourd'hui simple : soit nous, Européens, perdrons notre souveraineté au profit de marchés dérégulés, soit nous la renforcerons en nous dotant d'institutions fédérales, démocratiques, budgétaires et sociales.

Notre héritage culturel, nos chefs d’œuvre, nos inventions, les leçons de notre Histoire méritent qu’on ne se résigne pas à l’impuissance. Ils nous obligent à un sursaut, par l’union de nos forces.

Nous, citoyens de l'Union, soucieux de conserver la diversité de nos patries dans le monde, la liberté de nos peuples dans l’histoire, et la singularité de l’édifice commun que nous avons bâti ensemble depuis le Traité de Rome, appelons nos pays à s’unir dans un ensemble beaucoup plus intégré, comprenant l’organisation d’un Congrès de l’Union, composé du Parlement - élu au suffrage universel dans le cadre d’une circonscription unique et sur la base de listes transnationales -, et d’un Sénat des nations. Le Congrès de l’Union élira un président, lequel pourra, à terme, être élu au suffrage universel.

Nous appelons pour cela la Commission Européenne à prendre les dispositions nécessaires en vue de proposer aux pays membres un programme fédéral, économique, social et démocratique.

Signer

Diffusez auprès de votre entourage